logo Mesdames

Par thématique

Sonia Dubois, 61 ans, maman d’un ado de 15 ans

2920 vues

À 60 ans, Sonia Dubois a un fils de 15 ans.

rupture, déclic, en personne, changer de vie, mari, nouvelle vie

10 commentaires

  1. J’ai eu mon fils unique à 42 ans. Pas toujours simple de rester à la page et pas toujours l’énergie mais c’est mon rayon de soleil. Je suis juste navrée qu’il n’ait pas de fratrie et que je ne verrais pas toutes les étapes de sa vie mais il a l’air bien dans ses baskets et c’est bien là l’essentiel.

  2. Bonsoir. Heu je suis surprise que des femmes ayant eu leurs enfants autour de 35-40 ans se considèrent comme de vieilles mamans… je suis dans ce cas et hormis le fait que les autres mamans sont certes pour la plupart un peu plus jeunes je ne me considère pas comme hors jeu… pas du tout. Sonia Dubois a eu son fils plus tardivement mais elle est pétillante et heureuse de sa vie de maman alors mesdames considérez vous simplement comme les mamans de vos enfants et vivez cette période à fond!

  3. Bonjour !
    En 2009, j ai 44 ans, je découvre que je suis enceinte !
    Déja parents de 3 grands enfants, nous hésitons avec mon mari à garder cette petite “surprise “…mais l hésitation ne dure pas longtemps ! Bien sûr que nous allons garder ce petit garçon 😉
    Nous avons aussi vécu des moments pas cool, des collègues de bureau qui derrière le dos nous jugent, des ” ah tu es venue avec ton petit fils! “… mais nous profitons chaque jour de notre ado de 15 ans, qui nous fait rester jeunes et dynamiques. .. 😉

  4. Je me retrouve tellement dans votre témoignage Sonia. Après un parcours de PMA sur plusieurs années, j’ai enfin mon p’tit miracle qui est arrivé l’année de mes 41 ans. J’ai vécu le même schéma en sortie scolaire ou les p’tits élèves de maternelle appelaient mon fils en disant ta mamie te cherche…il a 15 ans aujourd’hui, il est bien dans ses baskets et grâce à lui je me sens terriblement bien.

  5. J’ai eu ma fille (unique) à 43 ans, elle en a 6 aujourd’hui. Je me retrouve tellement dans ce témoignage. C’est dur pour soi et pour l’enfant d’être prise pour la grand-mère (et ça m’est arrivé plusieurs fois) alors qu’on n’a tellement pas l’impression d’en donner l’apparence …

  6. J’ai eu ma fille à 41 ans et le nombre de remarques que j’ai eu est incroyable – « vous vous rendez compte qu’à la sortie de l’école vous ne serez qu’avec des parents jeunes », être prise pour sa grand-mère (dont une fois 2 fois dans la même conversation la personne essayant de se rattraper mais s’enfonçant encore plus). J’en ris maintenant (ma fille a 20 ans). Mais j’ai une telle complicité avec elle que je ne regrette pas de l’avoir eu si tard. On est à la fois plus souple et plus dans l’écoute quand on est mère tard. Mes plus grands fous rires sont avec elle ! Et oui il faut rester à la page, ça maintient jeune.

  7. Bonjour Sonia
    Quel bonheur d’écouter votre témoignages.
    J’ai eu mes 2 derniers à 39 et 46 ans, ils ont aujpurd’hui 14 ans et 21 ans cela est une grande aventure ou il faut prendre souvent des chemins de traverse car je n’ai pas l’énergie que j’avais pour mes ainés .
    Ils n’étaient pas prévus au programme mais des cadeaux de la vie ça ne se refuse pas, ils m’auraient manqué… Car la vie avec eux c’est un marathon par contre lepère de 64 ans a quitter le navire, il a deserté , il n’avait pas en lui l’energie, la générosité ou le sens des responsablilité et sans doute aucune vertue, j’avance step by step et j’essaie de les envelopper de mon amour mais pas que …je suis une meilleure mère qu’à mes 20 et 30 ans car je ne laisse plus la place à l’inconscience et comme tout est bon dans le cochon tout est bon dans la MATERNITÉ GERIATRIQUE!
    Ne vous meprenez pas ce n’est pas disneyland tous les jours j’ai pris 50 kilos que je n’arrive pas perdre vu que la ménopause s’est invitee à la fête, avec eux je retrouve lamême insolence qui m’irritait tant avec mes aîné, le linge qui traîne, les paquets de chips vides sur le bureau, les tonnes de linge à laver vu qu’un ado ça pue et toussa toussa mais je sais que ça passe, ils sont grâce au ciel en bonne santé et ils ont la quête avec chaque semaine de nouvelles envies. Ils sont mon projet de vie …
    Par contre la semaine c’est tellement sport que le week end je suis échouée sur le canap , je ne porte plus de talons depuis leur naissance alors que j’adore ça et exit la pépette glamour que j’étais …
    Mais c’est le vrai bonheur ….
    Hortense

  8. Moi je suis fille de “vieux” mère 41 ans père 46 .j’ai eu des parents très ouverts d’esprit j’avais 20 ans d’écart avec mon frère aîné je n’ai pas eu les mêmes parents c’est certain et mes copines à 15 ans étaient jalouses de ma liberté accordée par des parents qui avaient connu la guerre!

  9. Bonsoir Sonia,
    moi aussi à 50 ans je me suis fait un coup de flippe avec mes tests de grossesse 😂mon généraliste était compréhensif . Heureusement ce fut négatif ( déjà deux gds garçons ) . Je l’aurai sûrement gardé si cela avait été positif . Sonia je vous ai tjs suivi jeune , je me souviens avoir été heureuse pour vous lors de l’annonce de votre grosses . Un bain de jouvence, une formidable aventure !
    Je vous embrasse vous et votre grand

  10. J’ai eu mon fils à 35 ans.
    C’est un partage tellement riche. Et je me retrouve dans vos propos.
    En outre l’amour que notre enfant nous porte nous force à rester dans le game et leur regard nous force à nous forcer à ne pas perdre la curiosité.

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Comment je me suis relevée

Comment je me suis relevée après un accident du travail

05:06
384 vues
Déclic

À 50 ans Dame Isabelle a osé affronter sa timidité

02:46
206 vues
La grande interview

Bien vieillir avec Cristina Cordula

11:45
1280 vues
Comment je me suis relevée

Comment je me suis relevée après un burn-out

06:50
3110 vues
Déclic

Faire un sport extrême à 60 ans

02:24
314 vues
La grande interview

Chantal Birman : une sage femme qui a marqué son temps !

21:05
1148 vues
Comment je me suis relevée

Comment je me suis relevée après la maladie de mon mari

06:04
4261 vues
Déclic

Magali: assumer ses cheveux blancs

03:02
447 vues
La grande interview

Coline Serreau : je suis féministe radicale jusqu’aux hommes

12:31
1379 vues
Bientôt Mesdames !

Cheffe Julia, 29 ans, étoilée depuis 8 ans !

09:45
656 vues

D’autres vidéos

Rechercher