logo Mesdames

Par thématique

Elsa Wolinski : être soi après la mort de ses parents

5296 vues

Elsa nous parle de ses parents, Maryse et Georges Wolinski. Elle raconte son rapport au corps et à la liberté d’expression.

grande interview, en personne, 50 ans, liberté, corps, s’aimer, ménopause, charlie hebdo

59 commentaires

  1. Mais merciiii à toutes les 2, c’est puissant , fragile, sensé, sensible . 🫶🏼 ça fait beaucoup de bien , ce partage et cette émotion 🥺 💋

  2. Quelle joie de vous retrouver Maïténa ! Je vous suivais à la Tv (il y à longtemps 🙈)
    Et cette interview d’Elsa que dire : je me retrouve en vous deux, mais tellement !
    Merci d’être vous 🙏🏼

  3. Merci Maitena et Elsa pour votre sincérité., votre fragilité, votre franchise, votre bonne humeur… Vos médias respectifs m’enchantent et me font un bien fou !!!! Elsa, votre podcast est mon incontournable du vendredi. Maitena, merci pour cette belle initiative.

  4. Je découvre ce nouveau lien grâce à binge et le podcast “chaud dedans”sur la ménopause. Vous revoir Maitena, c’est comme des retrouvailles, je suivais les maternelle et je trouvais ça génial et maintenant arrivée à un tournant de ma vie en plus du passage de la cinquantaine c’est que du bonheur de vous entendre continuer à nous rendre plus forte et plus consciente de notre place et de nos besoins en tant que femme. Merci!💕

  5. Finalement je suis comme beaucoup ces deux femmes libres. Libre de penser, de parler, de n’être que soi-même ☺️🙏
    J’ai 53 ans et je remercie vivement Maïténa pour ce média qui m’aide dans un tournent de ma vie.
    Je vis à l’étranger (pour l’instant) et heureuse de pouvoir continuer à aimer ces femmes de mon pays qui bombent le torse et gardent la tête haute.
    Je suis d’accord Ménopause est un très vilain mot. On devrait l’appeler Renaissance 😊😉

  6. Merci Mesdames vous écouter m’a fait beaucoup de bien… ❤️❤️❤️❤️ C tellement bon d’entendre certaines vérités que beaucoup n’osent pas avouer… Le moment le plus émouvant C lorsque vous avez parlé de votre maman, en tant qu’aidante ! Je l’ai été aussi et il n’y a que ma psy qui savait que sa mort m’avait soulagée. De l’entendre, m’a beaucoup émue ! Merci

  7. Les 2 en même temps, quel kiff ! Il y aurait tant à dire et le reportage passe si vite. Dommage de ne pas pouvoir partager plus facilement sur Instagram.

  8. formidable , toutes les deux, effectivement perdre ses parents, c’est un truc qui m’etait inimaginable , ..je me sens a ma place en vous ecoutant, avec vos invitées, vos sujets , bravo maitena, merci merci , et ” la broderie c’est rock&roll” …. vous m’avez dit cela un jour, j’ai du coup monter une expo brod & rock , (cf mon message,dans nous contacter, ) je sens que j’ai besoin de vous, vos invitées, pour qu’a 60 ans je me sente capable de me liberer de me lacher, je suis pleine d’energie, mais j’arrive pas a tout faire craquer, ca viendra a force de vous ecouter, MERCI , et tellement contente de vous revoir dans les medias , zouzou

  9. Merci Maïtena d’avoir crée ce format pour nous les femmes à partir de 45 ans ou pour toutes celles de tout âge qui sont curieuses. Je ne peux pas dire que je me sens invisible au quotidien et je ne me suis jamais posée la question d’être invisible en fait car ça me fait aussi du bien d’être invisible et de pas être regardée par des hommes comme j’ai pu l’être pendant toute ma jeunesse jusqu’à 40 ans et des poussières, un objet désirable. j’ai pas vécu votre vie médiatisée Maïtena, ce qui m’a quelque part protégé de ne pas me sentir invisible médiatiquement (?).
    J’ai toujours aimé votre énergie, votre force et votre liberté, et j’ai éclaté de rire quand vous avez dit en répondant à la question d’Elsa “c’est quoi l’étape d’après ?” tout à fait spontanément et naturellement “il faut plus” et ça résume tout pour moi. il ne faut plus. IL NE FAUT PLUS !
    la période est dure pour moi et la ménopause y est pour quelques chose. mais franchement j’ai l’impression de me découvrir et c’est ça qui est le plus flippant, d’avoir laissé ma vie entre parenthèse pour la famille et tout le reste et aujourd’hui de même pas savoir qu’est ce qui me ferait vraiment plaisir au fond ? je ne sais pas, beaucoup de choses et en même temps pas grand chose.
    mais je m’accroche parce-que j’ai envie de vieillir BIEN !
    et dernier truc, les hommes sont touchés aussi pendant cette période plus qu’on ne le croit (andropause etc) et ils n’ont pas cette chance de pouvoir l’exprimer, alors ok on leur fout la paix mais en même temps ils sont dans leurs coins et je pense que certains dans leur salle de bain face à leur miroir doivent pleurer parfois aussi.

  10. 🌸Bonjour à tous. Je viens de vous rejoindre et je suis ravie de vous avoir retrouvée, Maïtena. J’ai 70 ans mais je me sens tout de même concernée par vos sujets, même si j’ai dépassé certaines des étapes de vie que vous traitez. Longue vie à vos émissions !!!🌸

  11. Plusieurs moments magnifiques dans cet entretien… merci à vous deux !
    Je confirme : il y a une vie, y compris sexuelle, après la ménopause 💪🤗💖

  12. J’ai été déçue par cette interview d’Elsa Wolinski, que j’ai trouvée très narcissique, égocentrée, affichant un principe d’acceptation de soi mais dépendante du regard des autres sur la façon d’appréhender son corps. Je m’attendais à voir des témoignages de femmes qui rayonnent de l’intérieur, qui s’assument, je vais continuer d’explorer le site…

  13. Beau moment d’échanges et de complicité! J’ai suivi les podcasts d’Elsa autour de la ménopause, je recommande !
    Bonne continuation à ‘Mesdames ´ 😊

  14. Merci beaucoup pour ce nouveau média !!! Je viens de terminer le livre “la révolution ménopause” … ça va vraiment dans le même sens ! On a plus qu’à toutes prendre la parole … partout … en commençant chez nous !!!!

  15. Merci pour ce grand moment finalement Maïtena là où vous allez vous cartonnez. A l’époque des Maternelles, à aujourd hui je me suis dit il y a une femme qui manque à la tv. Mais vous retrouver sur les réseaux c’est génial. On se reconnaît en Elsa Wolonski, femme merveilleuse et moi je trouve sa vidéo super géniale en maillot.

  16. Merci de revenir dans ma vie au tournant de ma cinquantaine. Après m’avoir accompagné lors de ma première grossesse avec les Maternelles 😍 vous êtes décidément toujours là au bon moment ! Et qu’est-ce que vous m’avez manqué 😘

  17. Merci, j’avais l’impression d’être avec des copines, ça fait du bien d’entendre des personnes dire qui elles sont vraiment. 🥹

  18. Bravo! J’ai adoré votre discussion à toutes les deux. D’une générosité et d’un naturel qui font du bien à mon mental. Je vous remercie et suis très contente de commencer cette aventure « Mesdames » avec vous et en toute simplicité. 👏💐

  19. J ADOOORE Merci pour cette interview, loin des formats, pour cette proximité.
    Je vous ai découvert chez Léa Salamé le samedi soir.
    J’ai 60 ans et c est fou de se sentir aussi bien après vous avoir écouter !!!!
    J’en redemande….J’aimerai vous entendre tous les jours : MERCI
    Enfin des mots sur la ménopause ;
    sur nos ressentis sur nous
    Mille mercis et bravo 👍🌷🌷

  20. J ADOOORE j ai 63 ans et c est fou de se sentir aussi bien après vous avoir écouter !!!!
    J en redemande….j aimerai vous entendre tous les jours : MERCI
    Enfin des mots sur la ménopause ;sur nos ressentis sur nous
    Mille mercis et bravo

  21. Vais-je être le premier homme à commenter ? Les hommes sont-ils acceptés ? Grandes félicitations pour la prestation dans Quelle Epoque et bravo pour l’initiative et le ton du média. J’ai beaucoup aimé la réflexion de Maïtena ” mais vous vivez ça les hommes ! ” en parlant de libido (après la ménopause) et/ou d’envies, bravo !
    J’ai envie de vous faire des confidences sur la vie sexuelle d’un couple marié depuis 54 ans (nous avons 76 ans) et le bonheur depuis 5 ou 6 ans que ma femme se lâche, se débride,en demande et redemande ! quel bonheur !
    Je vais donc aller sur le thème “au lit”. Je visite … On se retrouvera peut-être.
    Je vous aime mesdames. Julien Clerc l’a dit avant moi …il a mon âge et il est beau et intelligent.

  22. Merci j’ai beaucoup aimé cette interview et cet échange. Enfin un média pour nous, dans lequel on peut exister se sentir bien et loin de tous les diktats des réseaux sociaux et magazines féminins qui idéalisent ou effacent la vie des femmes après 50 ans ou tout peut (re)commencer !
    Retrouver Maïténa et Elsa quel bonheur !
    Longue vie Mesdames ! 😍

  23. 63 ans et ravie d’avoir écouté QUELLE EPOQUE et d’avoir retrouvé Maïténa, j’avais oublié combien elle était agréable à écouter, simple mais tellement péchue. Enfin une bonne raison d’aller sur les réseaux. Merci

  24. Interview intéressante parce que certaines femmes vous donnent envie de démarrer une bonne journée. Se préparer à la cinquantaine n est pas si simple que ça quand tout va bien, alors quand des épreuves de la vie vous frappent c est la double peine pour trouver une place. J ai hâte de découvrir Cette plateforme.Bonne journée

  25. Quelle bonne idée d’être passée à la tv pour la promotion de ce nouveau média ! Si vous saviez comme ces discussions nous parlent, ces sujets sont souvent abordés entre copines sans forcément trouver de réponses et surtout on se sentait seules ! On ne l’ai plus grâce à vous 💕 quel bonheur de vous suivre. MERCI

  26. J’ai appris l’existence du site lors de l’émission Quelle époque.
    Merci beaucoup d’être revenue devant la caméra. Yes!
    Merci pour ce talk feel good. J’adore. Ça me fait du bien. Un vrai doudou !
    Merci pour cette simplicité, cette humanité, cette douceur, cette liberté…
    J’ai 50 ans. Je culpabilise d’avoir mes humeurs, mes symptômes psy et physiques. Je crois que je suis à la marge. Mais en fait, pas du tout. Ce que je traverse, on le vit toutes, chacune à sa manière.
    Longue vie à Mesdames.

  27. Merci pour cette interview
    J’ai découvert votre émission grâce à quotidien.
    Vous manquez à la télé ! Et j’adore votre simplicité et franc parler !
    Marre des diktats de la perfection ! Enfin soyons nous !😘

  28. merci, merci de parler de nous, j’ai 57 ans et tout ça me parle tellement. J’ai adoré quand vous vous comparez à un pop corn mais c’est tellement ça, moi aussi j’avais l’impression de gonfler chaque jour davantage ! ménopausée depuis 5 ans et je suis d’accord avec vous Maitena c’est une libération
    merci pour votre sincérité

  29. Le plus dur à la ménopause, je m’en souviens tb, c’est de ne pas se reconnaître : le caractère puisqu’on a des sautes d’humeur, le corps qui grossit, la peau qui s’affine..et ensuite les poils qui viennent sur le menton, noirs ! Alors que sur le pubis ils deviennent blancs et durs et parsemés..ça on n’est pas prévenues non plus ! Par contre on découvre la sororité, on n’a plus rien à perdre on ose, et on voit bien finalement qu’on est toutes faites pareil, et que ça ne sert à rien de se battre contre soi, pour moins de ventre, plus de fesses, etc etc..

  30. Je viens de découvrir votre site. Que dire ? Merci. Merci pour ces partages, ces interviews. Merci pour vos paroles bienveillantes, drôles, authentiques. Merci de penser à nous femmes de 45 ans ou plus !

  31. Merci pour cet interview, merci à toutes les 2 pour cette sincérité, cette sororité.
    Je me sens libre depuis mes 40 ans (j’en ai 55), je suis divorcée et libre de mes choix, de mes paroles, de mes actes. Je suis ménopausée depuis mes 54 ans et franchement c’est top.
    Merci pour ce média qui va donner, j’en suis sûre et je l’espère, de grandes bouffées d’air à beaucoup de femmes.
    Aimez-vous, soyez fière d’être une femme de 45 ans ++++, existez en tant que telle, soyez heureuse.
    Vive les nous, vive les femmes
    Merci à vous 🙏🙏❤️

  32. Bravo pour cette légèreté et cette profondeur. On a beaucoup de choses à dire oui ! 😉 Moi aussi j’ai rien compris du jour au lendemain avec la ménopause. Je suis auteure et musicienne je n’ai jamais été aussi active et décidée. Merci Maitena pour cette espace ouvert aux femmes de notre âge

  33. Merci de faire (enfin) entendre nos voix ! Ce tsunami est tellement bouleversant à vivre que de devoir le faire en silence et en culpabilité face à cette société intolérante peut être vécue comme une petite mort. Merci de nous permettre d’exister, car vous avez raison, c’est plutôt une seconde vie ! J’ai la chance d’avoir un compagnon de vie qui m’aime comme je suis, ma cellule familiale trinque un peu, c’est vrai de cet état un peu ” montagne russe émotionnel”. Mais en même temps, je ne me suis jamais senti aussi épanouie qu’aujourd’hui ! J’ai découvert Elsa que je ne connaissais pas ( comme quoi nous avons encore pleins de choses et de belles personnes à découvrir) et quel plaisir de vous retrouver Maïtena ! Je vous souhaite pleins de belles choses et on en veut encore !😍

  34. Merci pour ce média , pour cette interview, pour cette simplicité , pour cette authenticité.
    Je viens d’avoir 50 ans et j’avoue que je ne kiffe pas du tout et je suis ravie de revoir Maïténa que je suivais dans les Maternelles ( vous nous avez manqué ).

  35. J’ ai découvert par hasard hier ce compte, ce media je ne sait pas comment dire, j ai toujours adoré Maitena à TV, j adore Elsa j’écoute tout ses podcasts sur la ménopause. J ai 47 ans. Je suis au bon endroit🙏🙏. Merci de nous proposer Mesdames. Punaise comment ça fait du bien 🫶.

  36. Merci Maïténa d’avoir créer ce média pour nous. J’avais le moral dans les chaussettes hier soir quand je vous ai vu chez Yann Barthes et cela m’a remis la pêche.
    Merci Elsa du témoignage après la mort de nos parents. J’ai 57 ans, mon père est mort quand j’avais 19 ans, ma maman adorée est partie il y a 5 ans et depuis, moi aussi je connais une nouvelle naissance, malgré un immense chagrin. Depuis, j’ai déployé mes ailes. J’ai créé mon entreprise, un média numérique local (tiens donc) sur l’île de Ré.
    les-retais.fr

  37. J’avais des a priori sur Elsa … et ils sont tombés là d’un coup grâce à son honnêteté. Non, ce mot n’est pas cucul.
    Très bonne idée de finir en musique !
    Biizzz
    Sylviane (aka Londonoeil)

  38. Chouette moment rassurant. A 52 ans la mort de mes parents me terrifie, entendre Elsa en parler comme d’une libération, ça fait du bien. Merci Maitena d’être de retour dans nos vies.

  39. Je vous ai découvert dans les Maternelles et me suis régalée de votre émission qui faisait écho à ce que je vivais à l époque🤰🏽…Je me réjouis de vous retrouver 20 ans après pour partager la suite logique et évidente de no vies de quinqua! ( pas de Smiley pour quinqua à Vs proposer il n y en a pas🤪)
    Super interview,
    Merciiiii

  40. quel bonheur de vous retrouver. J’ai adoré tout ce que vous avez fait à la télé, votre livre sur la cuisine bref une très belle personne. Vous m’avez beaucoup inspiré dans ma vie comme m’inspire aujourd’hui Elsa avec sa joie malgré les épreuves. Merci…

  41. Ouah !! Juste ouah !!! Nous nous sommes tellement censurées ! En vous écoutant toutes les deux j’ai vraiment eu l’impression qu’on venait chercher mes ressentis cachés au fond de mes entrailles pour les jeter en plein visage ! C’est tellement ça !
    Donc merci pour ça !🙏

  42. J ai découvert votre émission en regardant le p’tit Q de Yann et j ai tout de suite eu le coup de foudre pour votre manifeste et pour Mesdames Media
    Bravo c est génial 👍 enfin on vous entendre , entendre la voix des femmes de 50 ans et ++++++++ et à ………..l infini ♥️
    Enfin notre parole, nos ressentis, sans tabou , notre vie exceptionnelle de femme libre et ménopausée 🤣♥️♥️♥️ merci je vous admire 🤩🤩🤩😘😘😘😘

  43. Superbe ce format. J’adore la simplicité de vos échanges et ses discussions avec le cœur sur la table. Merci!!

  44. En vous écoutant toutes deux, j’ai tellement ressenti notre unicité et en même temps notre universalité de femmes de 50 ans. Merci.
    Ps : dans une première écoute, j’ai entendu “je me sens sûre” au lieu de “je me censure”. Il faut croire que je voulais l’entendre.

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Comment je me suis relevée

Comment je me suis relevée après un accident du travail

05:06
382 vues
Déclic

À 50 ans Dame Isabelle a osé affronter sa timidité

02:46
205 vues
La grande interview

Bien vieillir avec Cristina Cordula

11:45
1279 vues
Comment je me suis relevée

Comment je me suis relevée après un burn-out

06:50
3110 vues
Déclic

Faire un sport extrême à 60 ans

02:24
314 vues
La grande interview

Chantal Birman : une sage femme qui a marqué son temps !

21:05
1148 vues
Comment je me suis relevée

Comment je me suis relevée après la maladie de mon mari

06:04
4261 vues
Déclic

Magali: assumer ses cheveux blancs

03:02
447 vues
La grande interview

Coline Serreau : je suis féministe radicale jusqu’aux hommes

12:31
1379 vues
Bientôt Mesdames !

Cheffe Julia, 29 ans, étoilée depuis 8 ans !

09:45
654 vues

D’autres vidéos

Rechercher